Ils s’engagent ! [Bénévole] Cécile Cougard : « Chacun fait selon ses capacités ! »

Je m’appelle Cécile. J’ai rejoins le CleanUp Day car je suis sensible à la cause environnementale.

Durant l’hiver, le lac du Bourget a rejeté beaucoup de déchets aux abords du port et les services de la ville n’avaient pas la capacité de tout gérer. Des actions citoyennes spontanées se sont mises en place notamment via les médias sociaux, entre amis, en famille... Cela permet de se responsabiliser et de ne pas tout attendre de l’extérieur. Même si ce n’est pas moi qui ai jeté un déchet directement, je me sens responsable et mets la main à la pâte pour que la nature reste propre et agréable pour tous. Aussi, fin 2016, je me suis rendue sur l’île de Malte (où je m’étais déjà rendue) et c’est là que j’ai vraiment pris conscience que l’environnement, avec le temps, pouvait être dégradé par l’amas de déchets. D’abord attristée par cette vision, dans l’incompréhension et cherchant à pointer quelqu’un du doigt, je me suis ensuite dit qu’on pouvait agir concrètement pour changer la donne. Je préfère agir dans mon pays d’abord et pourquoi pas partir en mission ensuite à l’étranger, dans ce but.
J’ai conscience qu’il ne suffit pas de ramasser les déchets. Il y a un travail d’éducation à faire. Pourquoi tant de déchets se retrouvent dans les cours d’eau ? Il y a un phénomène de société derrière cette réalité. On a tendance à prendre la terre comme acquise, on se permet de la malmener alors qu’elle n’a rien demandé. Il me semble essentiel de la respecter pour qu’elle nous la rende bien. La répétition du 24 mars à Chambéry s’est bien déroulée. Nous étions presque 40 et nous avons ramassé 315kg de déchets que nous avons trié, au fur et à mesure. Les passants étaient intrigués par notre démarche et certains ont émis l’envie de nous rejoindre. Les enfants, eux aussi, ont pu contribuer à cette journée. Ils pourront en parler à leurs amis et ainsi les sensibiliser. L’idée du colibri qui fait sa part me plaît beaucoup car chacun fait selon ses capacités, ressentis. Il n’y a pas d’idée d’objectif ou de performance à atteindre. Un peu d’organisation et le tour est joué !